3-Information ou distraction ?

Les premières gazettes sont tout d’abord des journaux de petites annonces, plutôt locales, laissant peu de place pour l’actualité nationale et internationale.

Mais rapidement, notamment avec la Révolution française, et avec les envois par la poste, les lecteurs apprennent (avec quelques jours de décalage), les évènements survenus à Paris : La prise de la Bastille n’est mentionnée dans le Journal de Rouen que le 22 juillet, et à la 3ème page).

Une place importante est aussi accordée sur ce qui passe en région, notamment lors de l’exécution du Roi, le  Journal de Rouen évoque les évènements parvenus quelques jours plus tôt à Rouen qui auraient joué en défaveur du Roi lors de son procès (Journal de Rouen du 22 janvier 1793).

Les progrès de l’imprimerie, de la fabrication du papier et de l’encre au cours du XIXe siècle, permettent aux journaux de diversifier leurs articles, en y introduisant notamment la météorologie, le programme théâtral, …

Apparaissent aussi, souvent en bas de la première page, des feuilletons romanesques, à suivre sur plusieurs semaines, offrant ainsi aux lecteurs l’une de leur seules distractions. Quelques uns sont déjà visibles en 1834, mais ils deviennent quotidiens à partir du 1er janvier 1836.

Les illustrations bénéficient aussi largement de ces progrès techniques. D’abord en noir et blanc, elles se multiplient au cours du XIXe siècle, rendant la presse illustrée, accessible à toute la population, et non plus aux seules élites.

Au début du XXe siècle, elles sont remplacées par la photographie ; la première apparue dans le Journal de Rouen est datée des années 1910. Au regard de la complexité à les insérer dans les journaux, les premières photographies sont souvent uniques dans le journal, en première page, représentant le plus souvent des hommes politiques, en portrait, prenant la pose.

Dans les années 1930, avec les progrès techniques, les photographies se multiplient. Les journaux régionaux se dotent également d’un service de photographie, pouvant ainsi illustrer des évènements locaux et aussi et surtout les sports.

Elles peuvent se trouver sur toutes les pages de journaux et sont maintenant prises sur le vif.