Accueil » Découvrir  »  Activités et missions  »  La conservation

La conservation

La restauration des documents

Les Archives départementales de Seine-Maritime possèdent un atelier de restauration des documents.

Les archives soumises à une restauration sont particulièrement fragiles et risquent de disparaître, particulièrement précieuses ou encore particulièrement consultées et par conséquent dégradées par les manipulations successives.

La restauration dans le domaine du patrimoine est guidée par quelques grands principes.
Une bonne restauration ne doit pas être définitive, mais réversible, car les techniques évoluent. Il doit être possible de retrouver l’état exact du document avant sa restauration.

La restauration est lisible, elle se voit. Il ne s’agit pas de rendre au document un hypothétique état original en réécrivant par exemple un texte perdu.

Cliquez ici pour suivre les étapes de la restauration d’un document

.

La conservation préventive des documents

Afin d’éviter le recours à la restauration, la recherche de conditions optimales de conservation des archives est assurée. La conservation préventive consiste à éviter la dégradation des documents en luttant contre « leurs ennemis » : humidité, lumière, mauvais conditionnement, attaques biologiques et manipulations.

C’est pourquoi certains documents sont communiqués au public sous forme de reproductions afin de ne pas altérer les originaux. Ainsi, le laboratoire de photographie et de microfilm des Archives départementales réalise des microfilms dits « de sécurité ». Ceux-ci sont destinés à préserver les documents les plus précieux ou fréquemment consultés. Un programme de numérisation des registres paroissiaux et d’état civil, actuellement consultable sur microfilms, est en cours afin d’optimiser les conditions de communication au public des archives.


.