L’inscription maritime numérisée

Le Département vient d’achever la numérisation des registres de l’inscription maritime pour les bureaux de Rouen et du Havre (ceux de Dieppe et Fécamp étant conservés à Cherbourg par le Service historique de la Défense). L’ensemble représente 2 288 registres, des années 1739 à 1969, soit environ un million de vues.

Difficiles à manier, ces documents sont précieux pour l’histoire des  marins, de la navigation maritime, des échanges transmanches ou transatlantiques. Ils sont essentiellement de 2 types : les matricules comportant la fiche d’identité et les états de service de chaque marin enrôlé ; les rôles de désarmement permettant de connaître, pour chaque navire, ses caractéristiques techniques, la composition de l’équipage, la destination ainsi que les escales, la liste des passagers, et souvent aussi la cargaison. Le tout sera accessible à partir du 13 février sur le portail de la salle de lecture, au Pôle Archives historiques Grammont.
Cette opération de numérisation a reçu le soutien du Ministère de la Culture (Mission de la Recherche et de la Technologie) et s’inscrit dans le cadre d’un projet INTERREG IVA, « Arch Expo », né d’un partenariat entre la Seine-Maritime et l’East Sussex County Council et candidat à une aide de l’Union Européenne (FEDER) qui intégrera également sa mise en ligne.