Livre d’or de l’infirmière Marguerite Jean-Marie

 Ce document exceptionnel composé de textes de remerciements et illustrés par de magnifiques dessins, a appartenu à une infirmière basée notamment à Gravelines. Il montre la diversité des soldats ayant participé au conflit et soignés par l’infirmière Marguerite Jean-Marie. Les lettres de reconnaissance sont ainsi rédigées en vietnamien, arabe ou anglais. Ils témoignent de la contribution des troupes coloniales au conflit. L’extraordinaire dévouement de l’infirmière est mis en avant par les blessés, qui la surnomment « Maman ». L’infirmière y ayant souvent figurée tel un ange gardien qui veille sur les soldats meurtris.

Livre d’or illustré de remerciements des blessés soignés par l’infirmière Marguerite Jean-Marie, 1914-1922, contribution de Madame Guignard dans le cadre de la Grande collecte, FRAD076_1num0111.