Mise en ligne sur internet de l’Inscription Maritime

Lancé en mars 2012, le site internet de fonds numérisés des Archives départementales de Seine-Maritime s’enrichit à nouveau avec la mise en ligne d’un fonds important, celui de l’Inscription Maritime pour les quartiers de Rouen et du Havre, soit 960 000 images numérisées entre 2010 et 2012 :

L’Administration de l’Inscription Maritime, destinée à recenser bâtiments et personnes se livrant à la navigation, est mise en place à la fin du XVIIème siècle et perdure encore.

Déposés aux Archives départementales, les registres du quartier du Havre (6P) et du quartier de Rouen (7P) sont autant de sources précieuses quant à la constitution de l’histoire des activités maritimes : lignes commerciales, flots migratoires, construction navale, compléments généalogiques…

– Les Matricules des gens de mer, sous forme de formulaires, indiquent l’état civil des personnels navigants ainsi que leur carrière et leur état de service [1751-1849]

– Les matricules des bâtiments de commerce précisent l’histoire des navires : leur nom, leur immatriculation, leur construction, leurs navigations et les armements-désarmements successifs [1751-1903]

– Les rôles des bâtiments de commerce servant à recevoir les visas des autorités lors des escales, reprennent les indications des matricules. Y sont ajoutées des informations telles que la cargaison, le tonnage, les membres de l’équipage, les passagers éventuellement embarqués ou débarqués [1741-1911]

– Les répertoires d’armements-désarmements récapitulent les informations précédentes et permettent grâce aux numéros d’armements-désarmements d’accéder au rôle du navire. [1730-1903]

La numérisation du fonds l’Inscription Maritime est inscrite dans le cadre du projet Arch Expo (Interreg IV A), aidée par Mission de la recherche et de la technologie (ministère de la Culture) et l’Union européenne. Programme européen de coopération transfrontalière cofinancé par le Fonds Européen de Développement Régional. L’Union européenne investit dans votre avenir.