Accueil » Rechercher  »  Cadre de classement  »  Bibliothèque

Bibliothèque

Origine

Constituée au XIXe siècle, en grande partie, par l’important fonds d’un historien local, l’abbé Cochet, la bibliothèque des Archives départementales de la Seine-Maritime n’a cessé de s’enrichir par des acquisitions et des dons.
A la bibliothèque historique des Archives départementales de la Seine-Maritime viennent s’ajouter plusieurs fonds déposés par des institutions (préfecture, Conseil général), des associations (Société libre d’Emulation, Société industrielle de Rouen…) ou des particuliers, tel le commandant Quenedey. L’ensemble représente aujourd’hui plus de 30.000 ouvrages.

Composition et typologie

Les ouvrages les plus anciens remontent au XVIe siècle mais la grande majorité date du XIXe et du XXe siècles. Leur nature est très variable, cependant la part la plus importante concerne l’histoire locale, l’histoire régionale et l’histoire religieuse. Certains fonds ont un caractère plus spécifique lié à l’histoire du textile, de la chimie ou encore à l’archéologie.

Depuis deux siècles, de nombreux chercheurs remettent un exemplaire de leurs travaux à la bibliothèque des archives, qu’il s’agisse de volumes entiers ou plus simplement d’articles publiés dans des revues nationales ou étrangères et qu’ils offrent sous forme de  » tiré à part « . Ces publications rassemblées dans la bibliothèque des Archives départementales de la Seine-Maritime constituent une source très précieuse pour l’histoire locale.

Comment consulter un ouvrage de bibliothèque ?
Compte tenu de la rareté des ouvrages conservés, seule est possible la consultation sur place.
La recherche d’un ouvrage se fait par l’intermédiaire d’un fichier en deux parties, soit par noms d’auteur, soit par matières. Sur chaque fiche se trouve la cote à demander en salle de lecture. La cote est composée d’une série de lettres désignant le fonds (ex. : BHSM pour Bibliothèque historique Seine-Maritime, BSE pour Bibliothèque de la Société d’émulation) suivie d’un numéro d’ordre. Depuis 1991, tous les ouvrages reçoivent une cote commençant par Bib, suivi d’un numéro.
Les inventaires et autres instruments de recherches des divers services d’archives font l’objet d’un fichier spécifique  » inventaires « .
Des « usuels » sont placés en accès libre dans la salle de lecture : encyclopédies, guides de recherches et de sources, dictionnaires historiques, étymologiques et linguistiques, etc.

Intérêt de la série

Les ressources offertes par la bibliothèque sont immenses et touchent tous les domaines. La consultation du fichier et l’élaboration d’une bibliographie sont les premières démarches à effectuer avant d’entreprendre une recherche dans les fonds d’archives. Elles permettent de repérer les travaux existants sur un sujet.