Accueil » Rechercher  »  Cadre de classement  »  Série Fi – Documents iconographiques

Série Fi – Documents iconographiques

Origine

La série Fi accueille toutes les variétés de documents figurés ou iconographiques (« Fi » = figurés) provenant des fonds publics, de collections privées, d’acquisitions, de dons isolés ou de dépôts. Cette série s’accroît régulièrement.

Composition et typologie

Organisée à partir de 1964, la série Fi comprend à ce jour près de 80 sous-séries. Certaines sont consacrées aux pièces isolées classées selon leur format ou leur support. Les autres reçoivent des fonds ou des collections : collections de clichés photographiques, plans d’architectes, collections constituées par un amateur (74 Fi, Fonds de Vaux de Foletier) ou par un organisme (6 Fi, Albums de la Commission départementale des Antiquités).

Parmi les grandes catégories de documents iconographiques, peuvent être distingués :

Les plans et les cartes
Du fait de leurs grandes dimensions, les plans contenus dans les séries d’archives anciennes, en ont été, pour la plupart, extraits, puis rassemblés pour former la sous-série 12 Fi. Nombre de ces documents manuscrits sont postérieurs à 1700 : plans terriers, plans d’arpentage. Quelques plans topographiques imprimés sont également présents dans cette sous-série.
Les cartes antérieures à 1800 sont peu nombreuses. Les cartes de Cassini (110 Fi) forment l’ensemble le plus important pour cette période. Pour le XIXe siècle, sont conservées des cartes départementales parfois thématiques et un ensemble de cartes cantonales (7 Fi). A partir de 1880, on trouve plusieurs éditions de cartes d’état-major puis de cartes IGN à diverses échelles.
A ces représentations de l’espace géographique, il convient d’ajouter les plans de masse et élévations de bâtiments réalisés par des architectes que l’on trouve dans les sous-séries 12 Fi, 167 Fi (Bâtiments départementaux) et à fortiori dans les fonds d’architectes.
Les gravures, dessins, estampes et affiches
Les gravures les plus anciennes remontent au XVIe siècle, mais le XIXe siècle est le mieux représenté : de nombreuses lithographies et des dessins aquarellés sont conservés parmi les collections de portraits et les représentations du patrimoine naturel, archéologique et monumental du département (1 Fi, 35 Fi, Aquatintes de Louis Garneray).
Parmi les affiches, les affiches de caractère politique sont les plus nombreuses avec une importante collection concernant la première guerre mondiale (169 Fi, Collection Lafond).

Les photographies et les cartes postales
Il convient de distinguer les clichés des tirages. Les collections de clichés sont variées : plaques sur verre (11 Fi, Fonds Eude ; 21 Fi, Fonds Lecerf ; 157 Fi, Fonds Chesneau), plaques positives destinées à être projetées (159 Fi, Fonds Pelay) et les tirages peuvent être parfois anciens (41 Fi, Collection Lemale). Certains fonds de clichés sur verre peuvent être rapprochés des tirages (ex : 13 Fi, Clichés Quenedey et 14 Fi, Tirages Quenedey).
A partir de 1900, un grand nombre de photographies sont éditées sous forme de cartes postales. Elles sont conservées dans plusieurs sous-séries : 2 Fi (prés de 16700 documents), 20 Fi, Collection Coutan. Enfin, des diapositives, des négatifs, des photographies aériennes constituent des témoignages pour une période plus récente.

Communicabilité

Compte tenu de leur fragilité et de leur rareté, les fonds iconographiques sont soumis à des règles de communication strictes.

Instruments de recherche

Inventaires dactylographiés pour certains fonds (6 Fi, 12 Fi, …)
Interrogation informatique Clara
169 Fi, Collection Lafond, affiches et documents iconographiques, Guerre de 1914-1918. Inventaire analytique imprimé, 1997.

Intérêt de la série

La série Fi est une source exceptionnelle de représentations permettant d’illustrer des thèmes tels que l’architecture, les bâtiments, les personnages, les scènes de la vie locale, les espaces géographiques de la Seine-Maritime et de la Normandie.

Pour compléter

Bien que la majorité des documents iconographiques soit conservée dans la série Fi, il est possible de retrouver des plans et des illustrations dans certaines séries anciennes et modernes (notamment série S).
Certains fonds de la série Fi trouvent leur correspondant dans la série J (ex : les fonds d’architectes).

Les plans cadastraux forment un ensemble à part et sont conservés dans la sous-série 3P.

Un ensemble de cartes manuscrites en couleur réalisées en 1821 et représentant les divisions administratives à la veille de la Révolution est conservé sous la cote C 2745.