Accueil » Rechercher  »  Cadre de classement  »  Série H-dépôt – Archives hospitalières

Série H-dépôt – Archives hospitalières

Origine

Les Archives départementales de la Seine-Maritime conservent d’une part les archives anciennes et modernes des hôpitaux de Rouen, d’autre part dix petits fonds anciens classés dans la série H qui ont été déposés depuis le XIXe siècle.

Composition et typologie

Les fonds classés dans la série H, de 103 H à 112 H, ne contiennent que quelques pièces, à l’exception de ceux de l’hôpital de Saint-Antoine de Fécamp et de l’Hôtel-Dieu de Neufchâtel qui comportent plusieurs articles. Les documents peuvent dans la plupart des cas être complétés par les archives municipales.

Les archives des Hôpitaux de Rouen concernent les fonds de l’Hôtel Dieu (construit au XIe siècle) et de l’Hospice général (fondé en 1602), chacun de ces établissements ayant une vocation particulière. L’Hôtel Dieu également appelé Hospice d’humanité ou Lieu de Santé recevait les malades alors que l’Hospice Général, héritier du Bureau des Pauvres Valides avait pour mission le secours aux personnes âgées, aux pauvres, aux enfants abandonnés. A la Révolution, les deux établissements ont fusionné pour former les Hospices civils de Rouen.

La part la plus volumineuse des archives des Hôpitaux de Rouen concerne l’administration de ces établissements à partir du XVIe siècle : délibérations du conseil d’administration, comptes, budgets, entrées et sorties des malades, nomination du personnel et leur patrimoine : titres des biens, baux, entretien des bâtiments. On notera cependant la présence de documents remontant à la fin du XIIe siècle dans le fonds de l’Hôtel Dieu : bulles* pontificales, actes royaux ou de documents exceptionnels tels que le cartulaire* de l’Hospice Général ou encore de belles séries de registres d’enfants trouvés (fin XVIIe-1880).

Instruments de recherche

Hospices civils de Rouen, inventaire sommaire des archives, Rouen, 1866.
Répertoire numérique provisoire des archives de l’Hôtel Dieu et de l’Hospice Général puis Hospices civils de Rouen déposées par le Centre Hospitalier Régional, en 1971.
Guide des Archives de la Seine-Maritime, t.1, pp. 420-426.

Intérêt de la série

Histoire sociale avec notamment répercussions sanitaires des périodes de dépression économique, lutte contre la mendicité et le vagabondage. Etude de certaines catégories de population : enfants trouvés, orphelins, vieillards sans ressource, étude démographique.
Histoire religieuse : administration des établissements par des communautés religieuses, église de la Madeleine attenant à l’Hôtel Dieu. Histoire de la médecine.

Pour compléter

Révolution : L 1348-1363, Etablissements de bienfaisance, secours, hôpitaux.
1800-1940 : sous-série 4 N, Bâtiments départementaux dont établissements sanitaires et hospitaliers ; sous-série 1X, Administration hospitalière; série Z, Sous- préfectures.
Sous-série 4 E, Etat civil dont naissances et décès à l’Hôtel Dieu et à l’Hospice général.
Sous-série 3 E, Archives communales déposées.
121 J, Fonds des Augustines de l’Hôtel Dieu.

Entrant sous forme de dépôt, les fonds d’archives des hôpitaux ont parfois été confiés aux archives municipales : Dieppe, Elbeuf, Le Havre. Certains sont restés sur place comme pour l’hôpital d’Yvetot.

Bibliographie

Y. MAREC.- Bienfaisance communale et protection sociale sous la troisième République : le « système rouennais » d’assistance publique des années 1870 aux années 1920 (3 volumes).- Thèse pour le doctorat d’Etat ès lettres, Université de Paris I, 1999.