Accueil » Rechercher  »  Cadre de classement  »  Série Z – Sous-préfectures

Série Z – Sous-préfectures

Origine

Les sous-préfectures ont été établies à la tête des arrondissements en 1800. Au nombre de cinq en Seine-Maritime à l’origine (Dieppe, Le Havre, Neufchâtel, Rouen et Yvetot), elles ont été réduites à trois en 1926 par la suppression des arrondissements de Neufchâtel et Yvetot.

Composition et typologie

La série Z regroupe deux fonds: sous-préfecture de Dieppe (1 Z), sous-préfecture du Havre (2 Z). Dans les deux cas, les archives du cabinet du sous-préfet viennent en tête suivies de celles des bureaux. Les dossiers couvrent les différents aspects de la vie administrative : élections, police, population, agriculture, commerce, travail, affaires communales, affaires culturelles, … et témoignent des fonctions d’exécution et de suivi des décisions du préfet attribuées aux sous-préfets. Il est utile néanmoins de signaler que le fonds de la sous-préfecture du Havre est assez lacunaire.
Les papiers des sous-préfectures disparues ont été intégrés pour celle de Neufchâtel aux archives de la sous-préfecture de Dieppe (cf. Répertoire numérique de la série Z, annexe IV), pour celle d’Yvetot aux archives de la préfecture (principalement en série M, sauf pour les affaires communales dont les dossiers ont été ventilés en fonction de leur nouvel arrondissement de rattachement).

Instruments de recherche

Répertoire numérique de la série Z, fonds des sous-préfectures (1800-1940), publié en 1982. Muni d’un index alphabétique. En annexe, cartes administratives du département, liste des sous-préfets.
Guide des Archives de la Seine-Maritime, t. 2, pp. 635-638.

Intérêt de la série

On signalera l’intérêt des documents contenus dans le fonds du cabinet du sous-préfet du Havre pour l’histoire militaire, politique et sociale. En revanche, les archives des bureaux de la sous-préfecture de Dieppe offrent une documentation plus abondante dans des domaines tels que les élections, la police, les affaires communales, les affaires religieuses, les monuments historiques.