Accueil » Rechercher  »  Itinéraires de recherche  »  Cahiers de doléances

Cahiers de doléances

Origine

Les « cahiers de doléances » ont été rédigés en mars-avril 1789 par la noblesse, le clergé et le Tiers-Etat pour servir aux Etats généraux convoqués par Louis XVI pour le 1er mai 1789. Ils contiennent les plaintes et les vœux des populations que doivent présenter les députés élus aux Etats généraux. Pour le Tiers-Etat, les opérations se sont déroulées en trois temps donnant lieu, à chaque étape, à la rédaction d’un cahier : cahiers des villes, paroisses, communautés de métiers de l’assemblée préliminaire, cahiers des bailliages secondaires, cahier du bailliage principal.

Composition

Les « cahiers de doléances » et documents s’y rapportant sont classés dans le fonds de leur bailliage d’origine :
– Grand bailliage de Rouen : 4 BP 6000-6013.
– Bailliage d’Arques : 9 BP 52-53.
– Bailliage de Cany : 13 BP 175.
– Bailliage du Havre : 17 BP 170.
– Bailliage de Neufchâtel : 23 BP 310-311.

Documents de petit format, peu épais, parfois même réduits à une simple feuille pliée en quatre, les cahiers de doléances de très nombreuses paroisses et communautés de métiers de la généralité de Rouen ont été inégalement conservés. Certains n’ont pas pu encore être retrouvés. En revanche, les cahiers les plus volumineux, ceux de la noblesse, du clergé ou des villes importantes, ont souvent été publiés dès leur rédaction pour être diffusés. Des exemplaires imprimés existent donc dans les fonds des bibliothèques, archives municipales (Dieppe, Le Havre, Rouen) et Centre historique des Archives nationales à Paris.

Typologie

Les « cahiers de doléances » font partie d’un ensemble de documents relatifs aux réunions des assemblées des trois ordres. On trouve donc, outre les cahiers, des assignations et des procurations qui concernent principalement les ecclésiastiques et la noblesse, des procès-verbaux de réunions, des procès-verbaux d’élections, des correspondances.

Dès 1906, la Commission d’histoire économique de la Révolution française entreprend de faire publier les cahiers de doléances, considérés par Chateaubriand comme un « monument précieux de la raison de France ». Aujourd’hui, la plupart ont été étudiés et publiés. On en trouvera les références bibliographiques dans le fichier de la bibliothèque.

Pour déterminer à quel baillage appartient la paroisse étudiée, on se reportera utilement à la carte de la généralité de Rouen publiée dans l’Atlas des baillages ou juridictions assimilées… d’A. BRETTE (RH119/65/5) disponible à la salle de lecture.

Instruments de recherche

Répertoire provisoire des fonds des juridictions royales (série B).
Guide des Archives de la Seine-Maritime, t.1, pp. 217-218

Intérêt des documents

Situation de la Normandie, état d’esprit de la population à la fin de l’Ancien Régime, histoire économique et sociale, histoire des communes.

Pour compléter

J 94 divers documents relatifs à la rédaction des cahiers de doléances et Cahier… du tiers-état de la ville et communauté d’Eu, imprimé.
1ETP Chambre de commerce du Havre, cahier de doléances de la corporation des négociants du Havre.
BHR 319/23 Cahier… du clergé du bailliage de Rouen, imprimé.
BHR 319/24 Cahier… de l’Assemblée du Tiers-Etat de la ville de Rouen, imprimé.