Traverser la Manche : 1000 ans de relations anglo-normandes

Exposition Bilingue

Évoquant les relations entre les deux territoires de la Seine-Maritime et de l’East Sussex, cette exposition illustre la réalité d’un couloir maritime toujours actif et l’importance d’une histoire commune qui les a tant de fois rapprochés. Le nom de Guillaume le Conquérant vient bien sûr à l’esprit, puisque c’est dans l’East Sussex, près d’Hastings, qu’il a débarqué et non loin de là qu’il a remporté la victoire décisive, donnant son nom à l’abbaye et au bourg de Battle. Mais les confluences vont bien au-delà de cet événement politique majeur. Citons le rôle des artisans normands dans la diffusion du haut fourneau au sud de l’Angleterre, à la fin du XVe siècle, ou celui qu’a joué l’East Sussex, et notamment le port de Rye, pour l’accueil des réfugiés normands, fuyant les guerres de religion, un siècle plus tard.

Très forts aussi sont les liens culturels et touristiques tissés au fil du temps. Les Normands bien sûr ont exercé une forte influence, pendant la période ducale, sur l’architecture insulaire, mais cette influence a joué aussi en sens inverse, comme en témoigne par exemple le goût, durant toute la fin du Moyen Âge, pour les albâtres produits outre-Manche. Plus tard, au XIXe siècle, à l’heure du tourisme naissant, les Anglais ont pris plaisir à venir en Normandie, important au passage leurs habitudes en matière de bains de mer : la cité balnéaire de Brighton a ainsi montré le chemin à Dieppe et aux autres centres touristiques de la région qui ont suivi son exemple.

Descriptif :

-17 panneaux déroulants classés M1 avec sacs de transport

-2 panneaux d’accueil en X

 

Pour l’emprunter gratuitement :

-fournir une attestation d’assurance du lieu d’exposition

-prendre contact avec Karine Blondel et signer notre convention de prêt

karine.blondel@seinemaritime.fr